Aede. Web Journalist.


Text

Nov 15, 2009
@ 8:54 pm
Permalink

Les SMS que l’on regrette

Dimanche matin, 15h35. Mal de crâne, réveil difficile, souvenirs flous de la veille. Réflexe matinal : regarder son téléphone portable. Message de Claire : “Toi aussi tu me manques énormément… Je prends le premier TGV et je te rejoins à Paris. Jamais je pensais que tu me recontacterais ! Je t’aime mon chéri”. Mais pourquoi elle me dit ça cette conne ?!? Flash : oh merde, j’ai dû lui envoyer un texto hier soir… Bourrés ou non, on regrette tous amèrement certains textos. Décryptage des classiques du genre.

"Tu sais, je ressens plus que de l’amitié pour toi…". Aïe, aïe, aïe… Cinq mois que vous essayez de lui déclarer votre flamme et un soir vous craquez : vous lui dites tout par sms. Si vous n’avez jamais réussi à conclure avec cette personne, il y a une raison : elle ne veut pas de vous.

"Tu me manques…". Le SOS sous forme de SMS lancé à un(e) ex. 99% d’échec, mais on l’a tous essayé.

“Je ne sais pas si tu te souviens de moi…”. Oula, difficile de plus mal débuter un texto, car ces quelques mots trahissent un terrible manque de confiance en soi. Vous imaginez George Clooney envoyer cela à une fille ? Non, non, faites preuve de plus d’assurance. Cette formulation n’est valable que si vous draguez une personne âgée qui souffre d’Alzheimer. Là, oui, c’est pertinent.

"Tu peux m’appeler ? Je n’aime pas larguer les gens par texto". Il faut savoir rester classe en toutes circonstances.

"Ton portable est éteint ?". Certes, il est agaçant de ne pas recevoir de réponse à un texto, mais poser une telle question est totalement idiot.

"J’te réponds pas, car j’ai plus de crédit". Manque de crédibilité flagrant.

"Tu dors ?". Peu de chances que la réponse soit “oui”. Elle ressemblera plutôt à “plus maintenant…”.

"Jtm". Comment peut-on dire une si jolie chose d’une manière si vulgaire ? En général, les filles n’aiment pas. A éviter.

"Tu as un téléphone portable ?". Bah oui, vous voyez bien que ça n’a aucun sens de demander ça.

"J’teu dii pah sa car je sui bourrés mé…". Si vous faites tant de fautes, c’est que forcément vous êtes bourré. Ou alors, c’est grave, très grave même.

"Si tu reviens, j’annule tout". Cette simple phrase a valu un ridicule national à Nicolas. Cécilia aurait simplement répondu : “Casse toi pov’ con”.

"J’ai un forfait textos illimités". Ca peut laisser entendre que vous la textotez seulement car vous ne payez pas. Moyen. Inutile de le préciser donc.



Bonus : deux témoignages de mes followers sur Twitter.

Madame X :Mieux vaut une petite agile qu’une grosse fainéante. Sauf que : quand c’est si agile que c’en est rapide, moi je fuis. Me rappelle pas.

Monsieur Y : Mon SMS : “T’offres un cadeau à ta mère ?”. Réponse : “Tu as oublié ?" (et là j’me dis et merde, elle s’est suicidée il y a quelques mois).

Suivez moi sur Twitter : @Aede


Comments
blog comments powered by Disqus